Pianos Magne
Pianos Magne

Accueil > Les nouvelles > Restauration d’un Pleyel F de 1929

Restauration d’un Pleyel F de 1929

mardi 22 septembre 2020, par Grégoire Magne
mis à jour vendredi 18 décembre 2020

Ce Pleyel F en acajou verni de la fin des années vingt est en cours de restauration à l’atelier en cette fin d’année 2020.
La restauration concerne la structure harmonique et la mécanique.
Longtemps abandonné, stocké en milieu humide, ce piano nécessitera des travaux particulièrement approfondis.

22 septembre 2020

Arrivée du piano à l’atelier.

Le clavier et la mécanique sont en bon état, mais une révision complète est nécessaire, comportant des remplacements de garnitures de pivots, et de nombreuses pièces de feutre et de casimir. La mécanique est d’un type inhabituel chez Pleyel, comportant des chevalets Schwander et le montage classique de Pleyel des marteaux sur peignes de laiton, les nez étant ici remplacés par des rouleaux, détail peu courant sur ces pianos.

Il semble que Pleyel faisait constamment évoluer sa mécanique de pianos à queue.

semaine du 28 septembre 2020

État du châssis de clavier. L’ensemble des garnitures de feutre et casimir doit être remplacé, sur le châssis comme sur les touches du clavier.

Dépose des cordes et chevilles, en vue de la dépose du cadre.

La table sera revernie, et la charge révisée, avant repose des cordes et chevilles neuves.

Châssis de clavier nettoyé ; touches avant nettoyage et remise en état.

Dépose du cadre. Repérage d’une fente de table à réparer.

Après nettoyage de la sous-face de la table d’harmonie et du barrage, la fente de la table est repérée, les positions des barres de table relevées, et les zones décollées sont marquées, en vue de la préparation de la réparation à effectuer.

semaine du 5 octobre 2020

Les feutres de commande des bascules d’étouffoirs étaient très détériorés, et leur remplacement était nécessaire.

semaine du 12 octobre 2020

Les garnitures de mortaises du clavier sont également en très mauvais état.
Elles sont décollées et enlevées en vue de leur remplacement.

Dans le but de tester la qualité des marteaux existants une fois le piano remis en cordes, un ponçage est effectué. Les noix et manches sont aussi nettoyés.

Les rouleaux doivent être remplacés.

La barre de forte et les bascules d’étouffoirs ont besoin d’une remise en état.

semaine du 19 octobre 2020

Après nettoyage, révision, remplacement des garnitures de pivots usées, l’ensemble barre de forte/bascules d’étouffoirs est remonté.

Les chevalets sont nettoyés, puis révisés ; en particulier, les feutres de butée des bâtons d’échappement doivent être remplacés.

semaine du 26 octobre 2020

Remplacement des rouleaux des marteaux

Remontage des marteaux

semaine du 2 novembre 2020

Remplacement des garnitures des mortaises de balancier

Remplacement des garnitures des mortaises d’enfoncement

Remplacement de la bande de feutre de repos des touches du clavier

Les touches du clavier peuvent être remises en place.
L’une d’elle reçoit un nouveau revêtement d’ivoire, l’ancien étant ébréché.

semaine du 9 novembre 2020

Trois barres de table sont décollées partiellement au droit d’une fente, qui sera réparée au moyen d’un flipot.
Avant cette réparation, il faut recoller les barres, en les plaquant sur la table.

Vue du côté des barres de la table

Vue côté dessus de la table d’harmonie

Avant poursuite des travaux, un nettoyage approfondi du meuble et de ses accessoires est fait.

semaine du 16 novembre 2020

Après recollage des barres de table, les fentes ont été ouvertes, réparées au moyen de flipots, puis le vernis de table a été enlevé en vue de l’application d’un vernis neuf.

Après ce dernier ponçage, le nouveau vernis peut être appliqué.

Le cadre en fonte est préparé avant de recevoir une nouvelle dorure.
Réparations à l’enduit sur les zones de décollement et sur les éclats de l’ancienne dorure.

Application de la dorure,

puis vernis de finition.

semaine du 23 novembre 2020

Après application de la nouvelle dorure, les finitions sont en cours, ainsi que l’équipement du cadre.

L’ensemble des garnitures a été mis en place ; le sommier est revissé.
Le cadre est prêt à être reposé.

après nettoyage et léger ponçage fin, les ivoires sont blanchies sous la lampe à UV.

Dernière passe de vernis de table d’harmonie, avant la repose du cadre et la mise en cordes.

Le dessous du piano est également reverni, après raclage de l’ancien vernis du barrage et du dessous de table.

En arrière plan, le cadre prêt pour la repose.

Et voici le cadre remis en place.
Il faut encore vérifier sa bonne portée sur ses appuis, puis le visser sur la ceinture et le barrage.

Puis la remise en corde pourra commencer, après révision de la charge.

semaine du 30 novembre 2020

Sur ce piano, il est nécessaire de refaire le calage du cadre sur la structure.
Les cales sont vérifiées une à une, puis modifiées ou remplacées.

Puis la charge est corrigée, au moyen de barres de charge en bois disposées sous les garnitures en rive du cadre, dimensionnées avec précision (c’est une spécificité des Pleyel F).
Une nouvelle garniture de feutre est préparée pour les basses.

L’ensemble est maintenant prêt pour la remise en cordes.

Il reste à reporter les sections des cordes qui ont été relevées lors de la dépose, et à protéger le cadre.
Un reperçage est fait, pour harmoniser les sections de perçage du sommier, qui sont devenues irrégulières. Une tenue de cheville homogène sera ainsi obtenue.

Le dessous de sommier est étayé pour supporter le tamponnage des chevilles. La mise en cordes est en cours.

Préparation du clavier.
Après nettoyage, blanchiment, les ivoires sont polies.
Puis quelques touches voilées sont redressées.

Clavier et mécanique remontés, une première tension du piano est faite, immédiatement après la mise en corde.

semaine du 7 décembre 2020

Après le dressage du clavier, le réglage de la mécanique peut commencer.

Réglage de la rechute

Vue de la mécanique et du clavier après réglage

Réglage de la portée des marteaux sur les cordes

Remplacement de certaines garnitures des galeries d’étouffoirs

Révision de la lyre

semaine du 14 décembre 2020

Remise en place et réglage des étouffoirs ; remise en place du couvercle, avant harmonisation.

Après les mises au ton, le piano étant désormais stable, c’est le moment du premier accord, et de l’harmonisation.

Il reste de petits détails de nettoyage et de révision du meuble.
Voici le piano remonté pour la première fois depuis son arrivée à l’atelier.

Encore deux accords de stabilisation, et le piano pourra quitter l’atelier.