Pianos Magne
Pianos Magne

Accueil > Les nouvelles > Restauration d’un Pleyel F de 1927

Restauration d’un Pleyel F de 1927

mardi 5 janvier 2021, par Grégoire Magne
mis à jour mardi 4 mai 2021

- restauration en cours -

Ce Pleyel modèle F va être restauré.
Datant de 1927, son meuble à six pieds de style Directoire est particulièrement rare.
La structure harmonique sera restaurée, et le piano sera remonté en cordes et chevilles neuves.

La mécanique et les marteaux sont dans un état particulièrement bon, et un travail de réglage et d’harmonisation a été mené, afin de révéler tout son potentiel, qui semble d’un haut niveau, et de permettre de l’essayer dans les meilleures conditions. Cela permet aussi d’évaluer le travail à mener sur le clavier et la mécanique pour une remise en état optimum.

février 2021

Le restauration proprement dite débute.

Dépose des cordes et chevilles en cours, avant dépose du cadre, puis réparation de la table d’harmonie, fendue.

Cadre dévissé, avant dépose.

Dépose du cadre ; prochaine intervention : recollage des barres de table.

Après révision et nettoyage des touches du clavier, remplacement des cuirs d’attrapes, qui étaient très usés.

Nettoyage et révision des marteaux.

Vues de la mécanique après nettoyage, dorure des supports, révision et préréglage.

Dernière intervention avant remontage puis réglage de l’ensemble mécanique et clavier : le blanchiment des ivoires, sous une lampe à UV.

La remise en état de la structure harmonique est en cours.
En raison de décollements partiels des barres de la table d’harmonie, il est nécessaire de les recoller.

  • première photo : dans un premier temps, les positions des barres de table (en sous-face) sont repérées sur la face supérieure, et les zones à recoller sont tracées ;
  • deuxième photo : puis deux perçages fins sont faits permettant de passer une corde de piano de part et d’autre des barres, afin, une fois ré-encollées, de les plaquer sur la sous-face au moyen de blocs équipés d’une cheville ;

Après encollage, un serrage est fait au moyen des chevilles vissées dans les blocs, les cordes plaquant les barres sur la sous-face.

Parallèlement, d’autres petites opérations sont menées, comme la révision de la lyre, démontée, nettoyée, révisée.

Les barres étant recollées, la réparation des fentes de la table peut être faite ; après élargissement des fentes, préparation des flipots d’épicéa.

Les flipots ont été collés, puis arasés au ciseau à bois.

Après arase des flipots, l’ancien vernis est raclé avant d’appliquer un vernis neuf.

Deuxième passe de vernis… dernière passe. Puis vernis du dessous de table, ainsi que du barrage et de la ceinture.


Voir en ligne : Pleyel modèle F Directoire de 1927